SUCCESS STORHY

(+33) 03 67 10 48 40

Logo de SUCCESS STORHY, cabinet de recrutement et conseil RH à Strasbourg
Commercial qui se déplace pour un rendez-vous

MÉTIER D'ACHETEUR : ZOOM SUR CETTE PROFESSION CHAMBOULÉE

Le métier d’Acheteur a changé ! Dans un contexte post-COVID et de conflit entre la Russie et l’Ukraine, les prévisions d’embauche de cadres, et plus particulièrement des acheteurs, ont été bouleversées. En effet, la naissance de nouveaux canaux de distribution et de nouvelles méthodes de ventes (sites e-commerce, réseaux sociaux…) requiert de nouvelles compétences qui n’étaient pas toujours nécessaires auparavant.

 

Zoom sur le métier d’Acheteur : quel est leur rôle dans notre société actuelle ?

Temps de lecture estimé à 3 minutes ⏳

Sommaire

👉🏻 Contexte du métier d’Acheteur

👉🏻 Adaptation du métier d’Acheteur dans notre société

Contexte du métier d'Acheteur

Définition et missions

Selon l’APEC, un Acheteur est une personne chargée d’un portefeuille de fournisseurs de biens ou de services. Ainsi, l’Acheteur(se) se conforme à la stratégie mise en place par le responsable des achats, à savoir la sélection de fournisseurs et la négociation (coût, qualité, délai et l’approvisionnement).

L’Acheteur aura plusieurs missions principales, comme :

  • Assurer l’analyse fonctionnelle du besoin et sa qualification éventuelle et définir le budget prévisionnel
  • Analyser les évolutions des besoins internes du marché de son portefeuille 
  • Exploiter la base interne fournisseurs, identifier et contacter des fournisseurs potentiels
  • Rédiger, avec l’appui du service juridique, le contrat
  • Assurer la relation commerciale avec les fournisseurs, suivre la bonne exécution du contrat, gérer les litiges ou le non-respect des clauses
  • Effectuer une revue annuelle des performances fournisseurs selon des critères (rating) définis avec la direction achats, actualiser leurs KPI dans la base

Ainsi, ce profil est considéré comme essentiel dans la stratégie de développement d’une entreprise. Cependant, il s’agit d’un métier qui a été chamboulé par plusieurs événements au cours de ces dernières années.

Crise sanitaire et conflits militaires

L’arrivée du COVID-19 en 2019 a chamboulé les modes de vie et les habitudes de consommation et d’achats du Monde entier. En effet, confinés chez eux, les consommateurs se sont tournés vers le e-commerce et les circuits courts pour leurs achats. Les entreprises ont donc dû s’adapter à ces nouvelles habitudes et se digitaliser : site web, réseaux sociaux, sessions live, podcasts, click and collect… le digital a désormais le vent en poupe et encore aujourd’hui !

 

Ainsi, les acheteurs ont dû apprendre à travailler à domicile. Cela a été un véritable apprentissage pour eux : problèmes de connexion, difficultés à joindre ses collègues… Il a fallu s’adapter, en plus des aléas techniques comme la gestion des arrêts de chaînes de production et l’augmentation des prix des matières premières.

 

Le conflit Russie-Ukraine n’a pas arrangé la situation… En effet, il a davantage compliqué le métier d’Acheteur en impactant de nombreux marchés tels que celui de l’immobilier, les matières premières de l’énergie, les composants électroniques ou encore les céréales tels que le blé… La conséquence ? Des retards de livraison, l’inflation des prix voire l’indisponibilité de certains produits.

Le saviez-vous ?

Selon l’APEC, les achats ont été directement impactés par ce conflit Russie-Ukraine avec 16 900 recrutements qui étaient prévus en 2022, soit 1% de plus par rapport à 2021 et -12% par rapport à 2019.

Adaptation du métier d'Acheteur dans notre société

Dans ce contexte chamboulé, comment l’Acheteur peut-il s’adapter ? 

 

Il doit se transformer et comprendre son environnement, et ce optant pour de nouvelles méthodes telles que :

  • La mise en place de solutions de process mining (= l’exploration de processus), de task mining (= la technologie qui permet aux entreprises de capturer les données d’interactions utilisateur) et Business Process Management (= Gestion des Processus Métiers) qui permettent de gagner un temps précieux 
  • La transformation digitale de ses outils et process tout en étant capable d’adapter son entreprise à un nouveau contexte pour être plus “agile” et améliorer sa performance
  • La réduction des coûts : en effet, les entreprises cherchent à réduire les coûts dans le cadre de leurs achats. Une préoccupation dominante pour près de 75% des entreprises industrielles et 65% pour les entreprises de services. Cela peut se faire via la négociation, l’ajustement des spécifications techniques ou encore la globalisation des achats
  • Grâce au digital, de nombreux outils existent pour suivre la performance des actions commerciales comme l’investissement dans un SIM (Supplier Information Management) qui centralise les informations utiles pour le service des achats. D’autres outils existent comme les ERP/PGI (= Progiciel de gestion intégré), bases de données et CRM/GRC (= Gestion de la relation client) et permettent d’assurer une bonne cohésion entre tous les services.

Vous recrutez des Acheteurs ? Vous êtes à la recherche du job de vos rêves dans le Commerce ?